lundi 12 novembre 2007

NOTRE ITINERAIRE




J 01: Arrivée à Denver (36 kms)
J 02: Denver- Boulder- Estes Park ( 183 kms)
J 03: Estes Park-Glenwood Springs (320 kms)
J 04: Glenwood Springs-Arches-Moab (355 kms)
J 05: Moab-Arches-Island in The Sky-Moab (238 kms)
J 06: Moab-Needles-Blanding (265 kms)
J 07: Blanding-Valley of the Gods- Page (407 kms)
J 08: Page -Wahweap Marina (32 kms)
+ Lake Powell
-Rainbow Bridge (150 kms) en bateau ...

J 09: Page-Grand Canyon North Rim-Kanab (424 kms)
J 10: Kanab-Cedar Breaks-Bryce Canyon (266 kms)
J 11: Bryce Canyon-Salt Lake City (443 kms)
J 12: Salt Lake City-Jackson Hole (447 kms)
J 13: Jackson Hole-Yellowstone (170 kms)
J 14: Yellowstone (98 kms)
J 15: Yellowstone (122 kms)
J 16: Yellowstone-Cody (200 kms)
J 17: Cody-Little Big Horn-Gillette (602 kms)
J 18: Gillette-Devil's Tower-Deadwood- Badlands (440 kms)
J 19: Badlands-Wounded Knee-Custer (367 kms)
J 20: Custer-Custer Park-Mt Rushmore-Deadwood-Custer (302 kms)
J 21: Custer-Fort Laramie-Denver (646kms)
J 22: Départ Aéroport Denver (37 kms)

Kilométrage total: 6400 kms !

NB : Dans ce chapitre et dans ce carnet de voyage, les altitudes et les distances ont été converties en mètres et kilomètres ! Il faut savoir que les américains, en bons anglo-saxons, n'ont toujours pas adopté le système métrique ...

Rappel :

Les distances : 1 mile = 1,609 kms, 1 foot ( feet ) = 30,48 cms
Les poids : 1 ounce (oz) = 28,35 gr et 1 pound = 0,4536 kg
Les capacités : 1 pint = 0,473 litre et 1 gallon = 3,785 litres



L'ARRIVEE A DENVER



Après un vol sans histoires de plus de dix heures, nous atterrissons à l'heure prévue sur l'aéroport de Denver, capitale du Colorado.
C'est un aéroport moderne et luxueux, avec ses sols en dallages de pierre naturelle, ses formes futuristes et son espace duty-free en rotonde digne d'un centre commercial de bon standing. Après les formalités d'usage ( immigration et douanes ), nous récupérons nos bagages avant de prendre le shuttle ( navette ) direction " Car Rentals ", les agences de location de voitures situées dans la même zone ( Hertz, Avis, Alamo, Budget, National... pour ne citer que les plus importantes !). Pour ce qui nous concerne, nous avions réservé notre véhicule depuis la France, avec Alamo, par l'intermédiaire de notre voyagiste.

Une fois la réservation vérifiée et l'empreinte de notre carte bleue prise ( le sésame indispensable qui vaut toutes les cautions et garanties ... ), nous allons choisir notre véhicule dans l'une des zones correspondant à la catégorie que nous avons retenue : la S 4, forfait "Super Fully" ( des berlines 4 portes d'un gabarit équivalent à celui d'une Citroën C5 voire d'une Peugeot 607, avec un coffre suffisamment grand pour y caser tous nos bagages, à l'abri de tout regard extérieur... ).
Nous hésitons longtemps entre 3 modèles : la Chevrolet Impala, la Pontiac Grand Prix et la Buick Lacrosse, des berlines essence à boîte automatique avec des moteurs V6 entre 2,6 et 3,5 litres de cylindrée ! Etant donné que nous avons prévu un périple de plus de 6000 kms et que moi, Michel, je souffre d'une contracture cervicale qui nécessite le port d'une minerve, nous optons finalement pour la Buick, la plus confortable ... Il faut noter que toutes les voitures proposées sont quasiment neuves avec des kilométrages souvent inférieurs à 10 000 kms ( 6500 miles ) !



Notre voiture Buick Lacrosse

Après avoir fait valider notre choix à une des guérites de sortie, nous rejoignons notre hôtel, le Red Lion Central, sur Quebec Road, proche de l'aéroport mais plutôt éloigné du centre-ville de Denver. Le hall de l'hôtel est luxueux et refait à neuf mais les chambres et les couloirs ont besoin, par contre, d'un sérieux "relifting" ! Un orage soudain et violent, en fin d'après-midi, nous empêche de profiter de la piscine ... Nous décidons alors, après l'accalmie, de nous rendre au centre commercial Walmart ( l'équivalent de Carrefour ou d'Auchan chez nous ) à un bon kilomètre de là, faire pour quelques courses ...


NB: Il faut savoir que même si le coût de l'essence aux Etats-Unis a beaucoup augmenté ces 2 ou 3 dernières années ( le gazole restant confidentiel ), il reste à un niveau très inférieur à celui qui est pratiqué chez nous, en France ! En effet, en ce mois de juillet 2007, les prix du carburant "regular unleaded" ( l'équivalent du sans plomb 95 ) dans l'Ouest américain varient entre 3 $ et 3$ 40 le gallon ( 3,785 l ), ce qui correspond, en tenant compte du cours du dollar à cette époque, à une fourchette entre 0,62 et 0,70 euros le litre.
Même si chaque bourgade possède sa station-service, les distances dans l'Ouest américain ( en particuliers dans l'Utah et l'Arizona ) sont telles qu'il est préférable d'anticiper pour ne pas se retrouver en panne sèche à plusieurs kms du prochain point de ravitaillement ...



Pour ce qui est des limitations de vitesse, il faut savoir que même en l'absence de cabines radars fixes (comme en France), les contrôles mobiles par radar embarqué sont fréquents, essentiellement à l'entrée des agglomérations, où la vitesse est limitée à 30 ou 35 miles ( 48 ou 56 km/h ) et sur les "interstates" ( autoroutes ) où elle est limitée à 75 miles ( 12o km/h ).

Et si, comme cela nous est arrivé en traversant le village de Bayron, dans le Wyoming, une voiture de police surgit subitement derrière vous, sirène hurlante et rampe lumineuse clignotante, rangez-vous le plus vite possible sur le bas-côté, restez bien assis en gardant les mains sur le volant quand l'officier de police viendra vous demander vos papiers. En faisant profil bas et en répondant sagement: : " Yes, officer " vous aurez des chances, si le dépassement de vitesse n'est pas trop conséquent, de vous en tirer avec un simple avertissement ( " a warning " ) à la place d'une amende ( " a fine " ) d'au moins 120 dollars !...


jeudi 25 octobre 2007

ROCKY MOUNTAINS NATIONAL PARK

Never Summer Mountains ( vue de Farview Curve )


Départ du Red Lion Central à 8 heures du matin direction Rocky Mountains National Park. Après avoir laissé Denver à l'ouest, nous faisons une première étape à Boulder, après une heure de route : C'est une charmante ville universitaire, assez coquette, située au pied des Rocheuses. Nous nous arrêtons un instant à Pearl Street Mall, une longue rue piétonne au centre-ville, avec ses sculptures en bronze, ses murs en brique, ses restaurants et ses boutiques "branchées"... Malheureusement, nous sommes un petit peu matinaux, la plupart des échoppes ouvrent à 10 heures du matin et nous devons poursuivre notre route ! ...

Boulder : Pearl Street Mall

A partir de Boulder, plutôt que de rejoindre Estes Park ( notre étape du jour ) directement par la highway ( hwy ) 36, nous prenons la hwy 119 direction Nederland, route qui serpente à travers les contreforts des Montagnes Rocheuses. Après deux haltes, au point de départ de "Canyon Creek Trail" puis à "Boulder Falls", nous bifurquons à la hauteur de Nederland pour prendre la hwy 72 "Scenic & Historic Byway" : Paysages magnifiques avec à l'ouest les cîmes enneigées culminant à plus de 4000 m d'altitude ( Longs Peak à 4345 m ) et une route d'altitude superbe qui longe le Rocky Mountains National Park avant de redescendre sur Estes Park, la porte d'entrée du parc à l'est.

Canyon Creek & Boulder Falls

A partir d'Estes Park, nous prenons la hwy 36, à l'ouest sur quelques kms jusqu'à Beaver Meadows Visitor Center, une des entrées du Rocky Mountains National Park.
Là, première surprise lorsque nous devons acheter le " National Park Pass " ( le passe annuel pour avoir accès à tous les parcs nationaux américains ) : son coût est passé de 50 $ ( en 2006 ) à 80 $ cette année !... Néanmoins, comme nous avons prévu de visiter au moins une dizaine de parcs cet été, il sera vite amorti ... Cette augmentation est certainement justifiée par le coût croissant de l'aménagement et de l'entretien de ces merveilles de la nature dont la mise en valeur et la promotion devraient nous servir d'exemple !

A partir de là, nous prenons la Bear Lake Road avec un arrêt conseillé au parking où nous laissons notre voiture pour prendre le " shuttle " ( navette ) qui nous emmène jusqu'au Bear Lake Trailhead ( trailhead = point de départ des sentiers de randonnée ).
Suivant les conseils d'un " ranger " ( garde forestier chargé de la surveillance et de l'animation des parcs ),
nous optons pour la randonnée qui doit nous mener à Emerald Lake, en passant par des lacs intermédiaires aux noms évocateurs de Nymph Lake et Dream Lake ... Le chemin grimpe de façon régulière, mais nous sommes vite asphixiés ( en fait, nous nous retrouvons à 3000 m d'altitude sans réelle préparation et 24 h à peine après notre arrivée à Denver ). Le temps de retrouver notre deuxième souffle et nous continuons cette magnifique balade ( de 2950 à 3150 m d'altitude ) jusqu'au lac vert émeraude dominé par un cirque montagneux impressionnant ( compter 1h45 de marche A/R ).

Après avoir fait le tour à pied du Bear Lake ( 1 km ), nous reprenons le shuttle, puis notre voiture
pour rejoindre Estes Park. Nous nous permettons un peu de shopping avant de terminer notre journée à la " Public Library " ( la bibliothèque municipale "), d'où nous envoyons un e-mail à nos enfants ... ( il faut savoir que les "libraries" offrent un accès internet gratuit ouvert à tout public, généralement limité à 30 mns et ce avec des horaires d'ouverture souvent tardifs jusqu'à 19 ou 20 h ! )

Notre étape du jour est l'Alpine Trail Ridge Inn, petit motel situé en bord de route à la sortie ouest d'Estes Park : accueil sympathique, piscine chauffée et chambre plutôt bien équipée ( frigo et micro-ondes ).
Dîner au " Suncrest", juste derrière le motel : Il faut savoir que les américains dînent tôt et que le soir au restaurant il ne faut pas compter se faire servir après 21 h ! ...


Repos à l'Alpine Trail Ridge Inn

Le lendemain matin, départ matinal sous un temps pluvieux. Nous suivons sur une dizaine de kms la highway 36 avant de prendre, à Deer Ridge Junction, la 34, route de haute montagne ouverte de juin à octobre, rebaptisée Trail Ridge Road qui traverse d'est en ouest les Rocky Mountains avant de redescendre sur la Kawaneeche Valley. Après avoir dépassé Many Parks Curve, où nous avons un superbe panorama sur la vallée ( cf photo ), nous rencontrons un épais brouillard à plus de 3000 m d'altitude. La visibilité est de plus en plus réduite, la route étroite et sinueuse et nous progressons lentement. Arrêt et balade à Rock Cut ( la brume donne à la toundra et aux rochers qui la dominent un aspect fantomatique ).
Un peu plus loin et encore un peu plus haut ( nous sommes à 3700 m d'altitude tout de même! ), nouvel arrêt à Iceberg Pass ( "pass"= col ) où nous foulons un névé comme des enfants qui découvrent la neige, puis à Lava Cliffs avant de redescendre sur la vallée de " Cache la Poudre " où nous retrouvons le soleil et le ciel bleu. Les arrêts et les points de vue se succèdent : Milner Pass et Poudre Lake, Farview Curve d'où nous avons une vue saisissante sur les Never Summer Mountains ( entre 3800 et 3900 m d'altitude), à l'extrémité ouest du parc ( cf photo en tête de chapitre ).

Many Park Curve Overlook & Rock Cut


Nouvel arrêt à Coyote Valley Trailhead ( coyote = kawuneeche en indien arapaho ) où nous avons notre premier contact avec le Colorado, petit torrent de montagne à cet endroit mais qui va devenir le fil conducteur de la première partie de notre périple ! En effet, nous allons le suivre, le cotoyer, nous en éloigner sans vraiment le quitter pour mieux le rejoindre sur plusieurs centaines de kms jusqu'au Grand Canyon ( en passant par Glenwood Springs, la 128 Scenic Byway, Canyonlands et le Lake Powell... )
Nous continuons la route 34 plus au sud jusqu'à Grand Lake puis Lake Granby. Après la route nous semble plutôt longue avant de rejoindre Glenwood Springs, notre étape du jour, via l'Interstate 70 ( compter 2h30 de voiture à partir de Grand Lake ).
Glenwood Springs, ville réputée pour ses sources chaudes, est idéalement placée à l'entrée d'un canyon autour du Colorado... Point de départ de multiples excursions, proche des stations de sport d'hiver d'Aspen et de Veil, c'est une ville un peu tassée au fond de la vallée, traversée par l'Interstate 70, mais agréable ...
Notre étape du jour est le Best Western Antlers: ( batîments classiques dans un joli cadre paysagé, grandre chambre avec lits en boiserie de rondins, immense piscine + spa couvert, accueil sympa mais prix conséquent : 190 $ la chambre ... ).


Le salon du Best Western Antlers



mardi 23 octobre 2007

de GLENWOOD SPRINGS à MOAB



Après un copieux petit déjeuner ( "continental breakfast" ) au Best Western Antlers, nous reprenons l'Interstate 70 en direction du sud-ouest que nous suivons sur 200 kms avant de la quitter pour prendre au sud la hwy 128 ( à noter quelques beaux paysages dans les environs de Grand Junction ).

La route traverse alors des paysages arides, quasi désertiques et le seul point sur la carte, en l'occurence " Cisco ", ressemble davantage à un village-fantôme délabré qu'à une étape touristique... Ensuite, nous retrouvons le Colorado, serpentant tout d'abord dans la plaine puis dans des défilés et des canyons qui préfigurent Canyonlands ... La route devient alors "Scenic Byway 128" sur une quarantaine de kms jusqu'à l'embranchement avec la 191, 4 kms au nord de Moab...


Les rives du Colorado sont bordées de tamaris, pour la plupart grillés par la sècheresse persistante. Au fur et à mesure que nous avançons dans la vallée, les points de vue se font plus spectaculaires, du Cottonwood Bend Ranch et ses chevaux mustangs magnifiques jusqu'à Onion Creek en passant par les "Fishers Towers", pitons de couleur ocre se détachant sur l'horizon... Malheureusement, nous manquons de temps pour vraiment explorer en détail ce secteur ( il faudrait au moins une journée complète ! ). Nous continuons notre route, longeant au passage le Sorrel River Ranchos, complexe hôtelier de luxe situé au bord du Colorado, dans une véritable oasis de verdure ( irrigation oblige ) ...




Quelques kilomètres avant la fin du défilé, nous nous garons sur le parking à gauche de la route pour emprunter le Negro Bill Canyon Trail qui débouche sur le Morning Glory Bridge, " le 6 ème pont des Etats-Unis par sa portée " (Guide du Routard ). Il est 11h30 du matin, la chaleur est accablante, nous partons donc avec 3 litres d'eau fraîche dans la glacière pour une marche de 6 kms ( 2 h 30 A/R ). Le début de la balade est très agréable, plutôt ombragé avec un sentier sablonneux qui longe le ruisseau avant de le traverser à plusieurs reprises grâce à de petits gués en pierres ...
Malheureusement, après presqu'une heure de marche, nous passons sans le remarquer à côté d'un petit panneau couché à même le sol près du ruisseau, indiquant le Morning Glory à droite à 1/4 h de l'autre côté du gué et nous continuons à avancer en suivant des cairns dans un cirque de plus en plus accidenté et aride avant de rebrousser chemin après avoir croisé un couple d'Américains complètement perdus eux aussi ... Au retour nous arrivons à repérer l'endroit où nous nous sommes trompés : cela fait près de 2 heures que nous marchons, le temps est lourd et orageux et nous sommes presqu'à court d'eau ! Pas de demi-heure supplémentaire de marche pour aller admirer le pont, nous décidons donc de rentrer. Le retour est pénible malgré la présence du ruisseau qui nous permet de nous rafraîchir le visage de temps en temps... Après plus de 3 heures de marche, nous arrivons au parking avant de nous écrouler dans la voiture et de repartir vers Moab avec la clim' à fond ! ...

NB: En consultant les dépliants touristiques à Moab, nous réalisons que le Morning Glory Bridge n'était pas un pont métallique sur le Colorado comme nous l'avions imaginé, mais bel et bien une arche de pierre, "a natural bridge " ! Ils indiquaient de façon plus précise la direction à suivre (2ème canyon à droite). Pour une fois le Routard n'a pas été top !


Negro Bill Canyon

Notre étape à Moab pour 2 nuits est le Bowen Motel : Un motel conventionnel sans grand cachet mais bien situé, au centre ville ( 169 North Main Street ), avec de grandes chambres bien équipées ( frigo et micro-ondes ) à des prix raisonnables ( 45 à 75 $ la chambre selon la saison ).

Moab est toute en longueur, comme beaucoup de bourgades américaines, étirée du sud au nord autour de la Hwy 191, rebaptisée Main Street le temps de la traversée ... Point de départ obligatoire de toutes les excursions vers Arches et Canyonlands, c'est une ville sympa et sportive, à l'ambiance décontractée où il fait bon se promener le soir, à la fraîche ( si on peut s'exprimer ainsi, les températures l'été en Utah restent élevées même tard dans l'après-midi ! ). L'année dernière nous avions dîné dans deux restaurants de la ville : le "Moab Diner" classique, copieux, pas cher et le "Eddy Mc Stiff's Brewery" plus raffiné et plus onéreux ( c'est aussi une brasserie réputée...).

Moab Diner Restaurant & vue de Moab


samedi 20 octobre 2007

ARCHES NATIONAL PARK

Delicate Arch

Autant vous l'avouer tout de suite, nous avons un petit faible, je dirais même un gros faible pour Arches National Park ! ... C'est un petit parc ( 305 km2 ), comparé à son voisin Canyonlands, mais il recèle une foule de rochers aux formes invraisemblables, de curiosités dues à l'érosion ( et pas seulement des arches ! ) et surtout il reste très accessible ( à 8 kms seulement de Moab ). Son entrée déjà est grandiose. Arrètez-vous un instant au visitor center, où on vous explique, entre autres, le processus géologique de la formation des arches, avant de prendre la route à lacets qui grimpe à travers les rochers de grès rouge brique si caractéristiques du parc, striés, modelés, ciselés par l'érosion, avant d'arriver sur le plateau, au niveau de Park Avenue ...

Park Avenue

A partir de là, en parcourant un peu plus de 60 kms en voiture, on a accès à tous les secteurs et sites ou presque ( Devil's Garden, Fiery Furnace, Windows Section, Courthouse Towers ... ). L'année dernière, nous avions pratiquement tout visité dans la journée, sauf Delicate Arch ( balade prévue en fin d'après-midi mais que nous avions renoncé à entreprendre à cause de la chaleur et du manque d'eau, puis à cause de l'orage le lendemain, après l'expédition à Canyonlands !... ). Ce goût d'inachevé et l'envie de nous replonger dans l'ambiance si particulière et vite familière de ce parc nous avait fait re-programmer Arches comme étape incontournable dans le périple de cette année !


Revenons donc à l'étape de ce jour : Après nous être installés au Bowen Motel à Moab et surtout après avoir pris le temps de nous rafraîchir et de nous reposer suite au coup de chaleur et de fatigue consécutif à la fin de l'excursion de Negro Bill Canyon, nous reprenons la voiture à 16h45 direction... Arches ! Retrouvailles "émues" et sensations garanties lors de la montée toujours aussi spectaculaire après le visitor center. Nous allons jusqu'à Balanced Rock, et prenons le temps de parcourir le chemin de ronde (15 mns à pied ) d'où nous pouvons admirer, sous tous les angles, ce véritable défi aux lois de l'équilibre. Mais quand tombera-t-il ?...


Balanced Rock


Le temps est maintenant couvert. Nous revenons sur nos pas pour nous arrêter sur le parking de Park Avenue : un petit sentier mène en quelques dizaines de mètres à un belvédère, d'où on a une jolie vue sur l'ensemble des rochers verticaux qui confèrent au site un vague aspect new-yorkais... ce qui explique son nom ! Nous prenons le sentier qui descend dans ce défilé bordé de falaises parallèles et alignées comme des gratte-ciels mais avec des formes fantaisistes, pour ne pas dire fantasmagoriques ! Nous nous sentons presque seuls au monde et c'est génial ! Après avoir dévalé des rochers de grès aux courbures et aux dessins circulaires comme des agates, nous arrivons jusqu'à la route devant Courthouse Towers, vaste masse rocheuse et près du fameux rocher évocateur des Three Gossips ( " les trois commères" ). Nous remontons par le même itinéraire jusqu'au parking ( compter une petite heure de marche en tout ). Ca grimpe un peu mais ce petit extra hors des sentiers battus ( la plupart des touristes restent scotchés sur le belvédère ) reste absolument indispensable et inoubliable ! ... Après cette très belle journée, retour à Moab ( cf chapître précédent ).


Park Avenue & The Three Gossips


Le lendemain, réveil matinal pour réaliser enfin ce pourquoi nous étions revenus ici : la randonnée jusqu'à Delicate Arch, l'arche la plus célèbre et la plus photographiée du parc :

Nous arrivons vers 8 h 30 au parking de Wolfe Ranch, point de départ de l'excursion. Le temps est nuageux et nous sommes pratiquement les premiers. Le sentier serpente tout d'abord dans la vallée avant de déboucher sur une vaste colline rocheuse lisse qui grimpe d'un coup ( "slickrock" ). Là, il faut suivre les " cairns " ( petits empilements de pierres régulièrement disposés pour suivre l'itinéraire ). L'ascension n'est techniquement pas difficile, mais comme il n'y a pas un gramme d'ombre, on imagine facilement ce que cela peut donner en plein "cagnard" avec la réverbération du soleil sur les rochers !... Au bout de 45 mns de marche, le sentier débouche sur une étroite corniche qu'il faut longer avant de découvrir au dernier moment cette fabuleuse arche, posée dans un décor quasi surnaturel, une sorte d'amphithéâtre de grès rouge avec en toile de fond les sommets de la Sal Mountains ... Il n'y a pratiquement personne ( ce qui ne doit pas être le cas en fin de journée, au coucher de soleil ) et nous avons tout le temps de nous photographier, seuls au pied de l'arche ... La descente se fait en une petite demi-heure, nous croisons alors plusieurs dizaines de personnes qui viennent d'arriver. Le temps se lève et il est à peine 10 h du matin ... Ca y est, cela faisait un an que nous rêvions de cette randonnée, nous sommes comblés ! ...


Delicate Arch


Galerie de Photos 2006 :


Park Avenue & Balanced Rock


Landscape Arch & Skyline Arch

Sand Dune Arch & Broken Arch

North & South Window Arches & Double Arch

Windows Section & Park Avenue



Arches National Park, avec ses paysages insolites et sauvages a forcement inspiré de nombreux cinéastes et metteurs en scène ! ... et pas des moindres :
- La scène d'exposition d' "Indiana Jones et la dernière croisade" de Steve Spielberg (1988) a été tournée ici, de Park Avenue à Double Arch, en passant par Balanced Rock.
- Plusieurs scènes du film-culte " Thelma et Louise" de Ridley Scott (1991) se déroulent dans le parc, en particulier celle où les deux héroïnes enferment le policier venu les contrôler dans le coffre de sa voiture, sur la route au pied des "Three Gossips" et de "Courthouse Towers"...



samedi 13 octobre 2007

CANYONLANDS NATIONAL PARK

Mesa Arch ( Island in the Sky )


L'année dernière, nous étions descendus au coeur de Canyonlands, au pied du secteur d' Island in the Sky, avec l'excursion à la journée organisée par " Tag-a-Long Expeditions", à partir de Moab : Descente sur le Colorado à partir de Potash en "jet-boat" ( bateau rapide à coque plate ), puis remontée vertigineuse en 4x4 climatisé à partir de Lathrop Canyon pour rejoindre la White Rim Road puis la Shafer Trail Road ( des pistes ouvertes par les prospecteurs d'uranium dans les années 50 ) avec un arrêt à Musselman Arch, un pont de pierre suspendu sur le vide... Sujets au vertige s'abstenir !


L'excursion "Tag-a-Long" dans Island in the Sky


Le Canyonlands National Park se décline en 3 secteurs : Island In The Sky au nord, The Needles au sud et The Maze au sud-ouest, uniquement accessible en 4x4 ... Cette année, nous avions prévu deux jours de visite, un pour Island In The Sky et le deuxième pour The Needles.

Après l'excursion jusqu'à Delicate Arch, tôt dans la matinée, nous quittons Arches National Park pour rejoindre la Hwy 191 puis la Hwy 313 ... Quelques miles avant le visitor center de Island in the Sky, à 60 kms de Moab, nous bifurquons à gauche direction Dead Horse Point State Park. Le "National Pass Park" n'étant pas valable, il faut s'acquitter d'un droit d'entrée de 7 $ mais ce surcoût est largement justifié ! ... En effet le panorama ( " overlook " ) à partir de ce promontoire, sur le méandre du Colorado, les bassins de rétention de potasse au nord et sur Canyonlands au sud, est indescriptible et mérite à lui seul le détour !...

Il faut savoir que c'est au pied de Dead Horse Point qu'à été tournée la scène finale du film " Thelma et Louise" où Susan Sarandon et Geena Davies décident de se jeter dans le vide, en voiture, pour échapper aux forces de police lancées à leur poursuite !

Dead Horse Point


Après avoir pique-niqué devant le visitor center, nous prenons la route panoramique en forme de Y, qui permet sur une soixantaine de kms, de découvrir les principaux points de vue sur Island In The Sky :

- Le Shafer Canyon Overlook, à 1 km au sud, avec sa vue à pic sur le Shafer Trail Road, ce chemin escarpé que nous avions remonté en 4x4 l'année dernière.
- Mesa Arch, 8 kms plus au sud, facile d'accès ( 10 mns à pied à partir de la route ). L'arche en elle-même n'est pas très spectaculaire mais elle est située en bord de falaise et la vue à travers, sur les canyons, est tout à fait saisissante ( voir photo en tête de chapitre ).
- Encore un peu plus au sud, belle vue à l'ouest sur Candlestick Tower puis à l'est sur Buck Canyon.
- La route s'arrète quelques kms plus loin à Grand View Point, d'où part un chemin qui longe les falaises ( 3 kms A/R ) avec au final une vue époustouflante sur the Needles, the Maze et les canyons environnants !

Shafer Canyon Overlook & Grand View Point Trail

En remontant la route sur une dizaine de kms, nous prenons l'embranchement à gauche jusqu'à Upheaval Dome, à 8 kms au nord-ouest: Cratère volcanique ou impact de météorite, les géologues penchent plutôt vers la 2ème hypothèse, sans réelle certitude toutefois ...
Une balade de 2,5 kms A/R permet d'avoir une vue plongeante sur ce
tte curiosité de la nature avec des couleurs étonnantes ( rose, rouge brique et vert pistache), le tout dans le cadre grandiose de Canyonlands.
- Au retour, avant de reprendre la route vers le visitor center et la sortie du parc, un arrêt s'impose à Green River Overlook, avant que cette dernière ne se jette dans le Colorado plus au sud ...



Upheaval Dome


Le secteur d'Island in the Sky ( "une ile dans le ciel" ) mérite vraiment son nom ! Pendant toute cette visite sur ce plateau dominant de part et d'autre des canyons et des paysages aussi impressionnants les uns que les autres, nous avons eu l'impression unique d'être au bout et en haut du monde ! ...





The Needles

Le secteur de The Needles est beaucoup plus éloigné et excentré au sud : Le visitor center est à 120 kms de Moab ! La route d'accès, la hwy 211, est donc assez longue, à partir de la hwy 191. Un premier arrêt s'impose au Newspaper Rock Recreation Site, pour admirer les "petroglyphs" du "rocher qui raconte des histoires", gravés par les indiens anasazis...
Un peu plus loin, nous nous engageons dans une plaine dominée par les pitons rocheux de South & North Sixshooter.

Newspaper Rock & Sixshooter Mesas


Il est presque 11 heures du matin et nous arrivons au visitor center du parc. Le temps est plutôt lourd et orageux et le "ranger" de service nous conseille de prendre le "Slickrock Foot Trail", juste avant le Big Spring Canyon Overlook, au nord : une jolie balade de 4 kms A/R sur les rochers, balisée par des "cairns" ( des petits amas de pierres plates ) avec une vue dominante à l'est sur le Little Spring Canyon, au nord sur Grand View Point et au sud-ouest sur les fameuses "Needles" ( aiguilles) ... Promenade en solitaire, sans rencontrer âme qui vive, et toujours cette sensation de solitude et de liberté unique !....

Vues de Slickrock Foot Trail


Délaissant les "Potholes", bassins asséchés en ce mois de juillet, nous prenons "l'Elephant Hill Road", route en cul-de-sac qui nous approche au plus près des "Needles". Et c'est là que se situe la déception ! Pour vraiment pénétrer ce monde minéral, il faut soit y aller en 4x4, soit prévoir de bon matin, à cause de la chaleur et des risques d'orage, une randonnée à pied de 4 à 5 heures ( Chesler Park, Squaw Canyon...). Nous reprenons la route vers l'est, longeant au passage la Wooden Shoe Arch, en forme de sabot, avant de faire une halte à Cave Spring et Roadside Ruin, visites faciles et sympas de sites ancestraux...



Wooden Shoe Arch


Après être repassés au visitor center, nous reprenons la hwy 191, au sud, jusqu'à Blanding, un patelin paumé en forme de L, avec 1 cinéma, 2 banques, 3 restaurants , 4 motels et les rares magasins ("shops") tous fermés à 18 hrs !... Heureusement, près de notre motel, le BW Gateway Inn, nous dénichons un "Steak House
" traditionnel mais sympa , avec un superbe " Ribeye Steak" ( une entrecôte ) fondant et copieux ( 10 oz = 280 gr ) pour 14 $ 95 ( salad bar included ) ...